Maisons Loucheur, Sans lieu, 1929
Question d'économie générale: le marché français du bâtiment est formé pour moitié des grands chantiers où peuvent se réaliser l'industrialisation et la taylorisation par des machines et par l'organisation du chantier.

L'autre moitié est formée par les innombrables "dispersés", petits propriétaires disposant d'un terrain et que les circonstances actuelles mettent dans l'impossibilité absolue de réaliser la construction d'une maison dans les conditions de technicité suffisante, de confort et de bon marché.

Par ailleurs, la sidérurgie souffre actuellement d'un manque de vente considérable par suite de la suppression des marchés de guerre.

La conception de la "maison à sec" vient proposer la solution: construire clans les ateliers de construction métallique, les maisons-à-sec par éléments combinables juxtaposables, d'un poids minimum, transportables facilement sur wagons. La maison quitte l'usine sur wagon, avec tous ses éléments, y compris l'équipement intérieur, accompagnée de son équipe de monteurs. Le monteur dresse la maison en quelques jours, sur place.

Toutefois, l'expérience de Pessac a conduit à un petit stratagème de diplomatie opportune: il est prévu la construction d'un mur d'appui de la maison ou d'un mur mitoyen entre deux maisons, en maçonnerie de moellons, de briques ou d'agglomérés, matériaux du pays, réalisé par le maçon du pays. Et ainsi, le noir complot de l'entrepreneur local sera déjoué et l'alliance utile sera scellée.

L'ossature de la Maison Loucheur permet des combinaisons multiples. Ainsi, si la toute petite maison de 45 m2 convient aux petits programmes, deux ossatures formant 90 m2 ou trois formant 135 m2 ou quatre formant 180 m2 permettront de réaliser des maisons avec des programmes beaucoup plus vastes.

Voici donc en 1929 la réalisation de la maison "Dom-Ino" imaginée en 1914.

Extrait de Le Corbusier et Pierre Jeanneret, Oeuvre complète, volume1, 1910-1929
fleche_left
fleche_right
Maisons Loucheur, sans lieu
© FLC/ADAGP
1/5
Maisons Loucheur, sans lieu
© FLC/ADAGP
2/5
Maisons Loucheur, sans lieu
© FLC/ADAGP
3/5
Maisons Loucheur, sans lieu
© FLC/ADAGP
4/5
Maisons Loucheur, sans lieu
© FLC/ADAGP
5/5