Voir le PDF
L'oeuvre architecturale de Le Corbusier. Une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne
Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie et le ministère de la Culture et de la Communication, annoncent que la France proposera au Comité du patrimoine mondial qui se réunira en 2016 d’inscrire « l’œuvre architecturale de Le Corbusier ».

La candidature de « L’oeuvre architecturale de Le Corbusier : une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne », présentée au titre des biens culturels, est une candidature transnationale qui réunit sept États parties à la Convention du patrimoine mondial (Argentine, Allemagne, Belgique, France, Inde, Japon, Suisse), portée par la France. Elle est constituée d’une série de 17 éléments construits par Le Corbusier à travers le monde. Il s’agit, par cette candidature, de valoriser une œuvre moderne exceptionnelle, jalon du Mouvement Moderne et fondamentale par son influence sur la pratique de l’architecture et de la standardisation. La particularité de cette candidature tient notamment à son caractère transnational et à ce qu’il s’agit d’une série d’œuvres et non d’un bien unique, ensemble qui revêt un caractère universel exceptionnel.






fleche_left
fleche_right
Voir le PDF
L'oeuvre architecturale de Le Corbusier. Une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne
© FLC\ADAGP
1/4
Voir le PDF
L'oeuvre architecturale de Le Corbusier. Une contribution exceptionnelle au mouvement moderne.
© FLC/ADAGP
2/4
Voir le PDF
The Architectural Work of Le Corbusier. An Exceptional Contribution to the Moderne Movement
© FLC/ADAGP
3/4
Voir le PDF
La Obra arquitectonica de Le Corbusier. Una contibucion excepcional al movimiento moderno
© FLC/ADAGP
4/4