Menu
Billeterie

Abattoir frigorifique

Garchisy, France, 1918

  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP
Abattoir frigorifique, Garchisy
© FLC/ADAGP

Projet non-réalisé

Dans un courrier du 3 mars 1918, Le Corbusier indique que cet abattoir « simplifie, concentre, abrège celui de Challuy qui était vraiment une bannière ». Il semble en effet évident que ce projet, conçu à peu près trois mois après celui de Challuy, en reprend les mêmes idées et le même fonctionnement. Le commanditaire est toujours la Société du froid industriel et le site ne se trouve qu’à une dizaine de kilomètres du premier seulement. De plus, Le Corbusier opère toujours pour le compte de la SABA. Une fois encore, malgré ses espoirs, ce projet ne sera jamais réalisé. Et, une fois encore, Le Corbusier tentera d’adapter ce projet pour un abattoir près de Bordeaux.

Le climat de travail et l’absence de reconnaissance qu’il subit au sein de la SABA le pousseront à créer sa propre entreprise avec l’ingénieur Reeh : la Société d’Entreprises Industrielles et d’Etudes (SEIE). Cette société sera rapidement exposée à des difficultés financières qui entraîneront sa faillite.

  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP
  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP
  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP
  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP
  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP
  • Abattoir frigorifique, Garchisy
    © FLC/ADAGP