Menu
Billeterie

Aménagement de la porte Maillot

Paris, France, 1929

  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
Aménagement de la porte Maillot, Paris
© FLC/ADAGP

Ce projet s’inscrit dans la veine des concours malheureux aux portes desquelles Le Corbusier échoue. Ce concours d’idée est lancé par Léonard et Pierre Rosenthal après la succession d’avants projets trop formalistes reçus par la ville de Paris. Dans la lignée du plan Voisin, l’aménagement de cette place de Paris est l’occasion de s’intéresser à l’urbanisme parisien.

Douze architectes en vues sont concernés par ce concours : Defrasse, Eltarchevsky, Viret et Marmorat, Mallet-Stevens, Molinie et Nicod, H.Sauvage, Valensi, Boutrin, Granet, Perret, Pouthier et Le Corbusier. Si l’on en croit le numéro de décembre 1931 de L’Architecture d’aujourd’hui, « Le Corbusier a un projet des plus intéressants et des mieux étudiés ». En marge d’une étude approfondie et complexe de la circulation, Le Corbusier prévoit l’implantation de deux gratte-ciels qui bordent l’avenue. Les parties inférieures sont réservées aux véhicules alors que les terrasses sont dévolues aux promenades pédestres. Les bâtiments sont écartés en fonction de l’Arc de Triomphe. Le concours restreint la construction de bâtiments à grande hauteur sur deux îlots seulement : soit au centre, soit aux extrémités. Son maître Perret choisira l’option inverse alors que Mallet-Stevens optera pour deux bâtiments reliés par une arche en béton.

  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Aménagement de la porte Maillot, Paris
    © FLC/ADAGP