Menu
Billeterie

Immeuble locatif

Sans lieu, 1916

  • Immeuble locatif, sans lieu
    © FLC/ADAGP
Immeuble locatif, sans lieu
© FLC/ADAGP

Les plans du 4 juillet 1916 représente le plan d’étage d’un immeuble de 24.10m x 14.20m qui porte le nom de « projet F ». Il s’agit ici d’une composition intéressante pour deux appartements bourgeois de 170 m2 environ, symétriques selon un axe central vertical. Dans un courrier daté du 21 juillet 1916, Le Corbusier évoque ce projet « un peu bizarre » à Auguste Perret. Il le définit lui-même comme un « éventail » dont toutes les pièces sont « absolument et entièrement régulières, propres ». Le deuxième feuillet de cette correspondance comporte un croquis en marge ; il représente une coupe similaire à ce plan. Il vient préciser la localisation des services réservés aux domestiques (de la cuisine à la chambre de bonne) : il s’agit de la partie médiane et supérieure de « l’éventail » (au dessus des escaliers) sur lequel s’articule et s’ouvre le reste de l’appartement. On sait qu’Anatole Schwob était un client potentiel du Projet F.

Cette étude est la suite des maisons faites à Stuttgart. La grande salle est obtenue par l’éclipse de parois volantes qui ne sont employées que de nuit pour faire de l’appartement une façon de sleeping-car. De jour, l’appartement est ouvert d’un bout à l’autre, formant une grande salle; de nuit, tout ce qui concerne le couchage – se trouve à disposition, caché au-dessous du couloir élevé.

Extrait de Le Corbusier, Oeuvre complète, volume 1, 1910-1929