Menu
Billeterie

Immeuble Pleyel, salle de danse

Paris, France, 1925

  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
© FLC/ADAGP

Ce projet revêt un intérêt particulier dans la mesure où il s’agit de l’unique projet qui le rattache à son frère Albert et au monde de la danse et de la musique. La commande émane de son frère, musicien et président de l’Ecole française de rythmique et d’éducation corporelle qu’il a créé en 1923 selon l’enseignement de Jacques Dalcroze. L’implantation fut très tôt arrêtée. L’école doit se situer sur le toit de la salle Pleyel. L’aménagement de la salle à construire répond à des attentes classiques (vestiaire, quatre salles, un studio…) et la solution proposée par Le Corbusier est assez convaincante, sans revisiter le bâtiment existant outre mesure. Il imaginera tout de même, en terrasse, une piste de course et un terrain de basket-ball ainsi qu’un tea-room !

  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP
  • Immeuble Pleyel, salle de danse, Paris
    © FLC/ADAGP