Menu
Billeterie

Villa Harris

Vevey, Suisse, 1930

  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
Villa Harris, Vevey
© FLC/ADAGP

C’est lors d’un voyage à Vevey chez la mère de Le Corbusier, en compagnie de l’architecte, que Marguerite Tadjer Harris tombe amoureuse de cette région et décide d’y faire établir un pied à terre. Avant que le moindre engagement écrit ne soit formulé, Le Corbusier commence à établir les plans pour une maison à flanc de coteaux, avec le lac en contrebas.

Le Corbusier a encore le terrain en tête lorsqu’il propose un premier jeu de plans. Dans un courrier du 15 mars 1932, Le Corbusier l’appelle « votre petite maison », écho certain à la « petite maison » construite quelques années plus tôt pour ses propres parents.

Le 25 avril de la même année, Marguerite Tadjer Harris indique à Le Corbusier la situation financière délicate qu’elle et sa famille traversent. La somme dévolue fond considérablement pour se limiter à 25.000 ou 30.000 francs ; le projet est donc reporté, dans le meilleur des cas, à l’automne. Mais dans un courrier du 2 mai, Marguerite Tadjer Harris précise à Le Corbusier qu’elle vient de prendre un bail pour un appartement à Vevey, bien moins onéreux que la construction souhaitée. La dimension financière aura raison du projet. Cela n’entamera en rien l’amitié naissante entre Le Corbusier et Marguerite Tadjer Harris.

  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP
  • Villa Harris, Vevey
    © FLC/ADAGP