Menu
Billeterie

Croisade ou le crépuscule des académies

Le Corbusier, 1933

  • LE CORBUSIER, Croisade ou le crépuscule des académies, Éditions Crès, Collection de "L'Esprit Nouveau", Paris, 1933
    © FLC/ADAGP
LE CORBUSIER, Croisade ou le crépuscule des académies, Éditions Crès, Collection de "L'Esprit Nouveau", Paris, 1933
© FLC/ADAGP

Ce livre peut paraître sans but, puisqu’il n’apporte pas une construction nouvelle et qu’il n’est rien, plus qu’une « défense ». L’U.R.S.S., en cette année 1933, est sous la coupe de l’Académie. L’Allemagne de même. La France… nous verrons ! Peut-être, l’Italie va-t-elle se dégager bientôt, comme l’U.R.S.S., d’ailleurs, ne saurait longtemps encore défaillir.

Les peuples qui se sont donné un plan vont vers la lumière. D’Orient en Occident, les vanités et les paresses, la peur et la flatterie exploitent de basses faiblesses. Vous croyons à la force, à la santé à l’harmonie