Menu
Billeterie

Cité-jardin aux Crétets

La Chaux-de-Fonds, Suisse, 1914

  • Cité-jardin aux Crétets, La Chaux-de-Fonds
    © FLC/ADAGP
Cité-jardin aux Crétets, La Chaux-de-Fonds
© FLC/ADAGP

Les jardins et la végétation occupent une place importante dans la réflexion de Le Corbusier ; nombre de ses plans et de ses dessins en témoignent. Les projets d’urbanisme sont pour lui l’occasion d’associer la nature à la ville. Aux alentours de l’année 1910, Charles-Edouard Jeanneret, lecteur assidu de bibliothèque, consulte et recopie quantité de gravures et dessins relatifs aux jardins pour s’en imprégner et se constituer une véritable culture dans ce domaine.

Les trois seuls plans, datant de mai 1914, constituent une étude d’implantation d’une cité-jardin sur la commune de la Chaux-de-Fonds, sur le terrain des Crétêts. Ce terrain est la propriété d’Arnold Beck qui a en sa possession un vaste terrain dans le sud de la commune. L’opportunité, pour le jeune Jeanneret, est de taille. Il se retrouve en effet seul architecte du projet. En plus des plans de parcellement, Beck prévoit de lui confier la construction des cent vingt maisons prévues. Il s’agit d’un parcellement à étages à l’allure un peu désuète, la disposition des arbres vient toutefois souligner les allées avec une certaine élégance. Le plan a certainement une parenté avec le dessin de la ville d’Altford dont Le Corbusier a reproduit la gravure H. Allen Brooks précise que le contrat fut signé fin octobre mais que la guerre mit un terme à cette affaire.

  • Cité-jardin aux Crétets, La Chaux-de-Fonds
    © FLC/ADAGP
  • Cité-jardin aux Crétets, La Chaux-de-Fonds
    © FLC/ADAGP
  • Cité-jardin aux Crétets, La Chaux-de-Fonds
    © FLC/ADAGP
  • Cité-jardin aux Crétets, La Chaux-de-Fonds
    © FLC/ADAGP