Menu
Billeterie

Pavillon du Jeune Homme

Bruxelles, Belgique, 1935

  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP
Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
© FLC/ADAGP

INFOS PRATIQUES

Projet non réalisé

Cet appartement avait été confié à Charlotte Perriand, René Herbst et Sognot. L’atelier Le Corbusier et P. Jeanneret n’intervient que fragmentairement :

a) pour un meuble d’acier ;
b) une table d’ardoise ;
c) un mur d’ardoise.

La recherche impliquée par le meuble d’acier (de série) comportait :

a) la fixation de modules de casiers (suite des recherches du Pavillon de l’Esprit Nouveau 1925 et de celles du Salon d’automne 1929) ;
b) la démonstration des équipements intérieurs variés qui peuvent être faits à l’intérieur des casiers-modules ;
c) une affirmation d’esthétique de qualité, précise et précieuse, sensible, capable de doter le meuble moderne d’une élégance, d’une « race » de haute tradition ;
d) d’innover par une technique de haute précision et d’infinies ressources (le cliché-zinc des photograveurs) et possibilité d’éloquence plastique et sentimentale: le plus beau damasquinage et l’emploi possible d’arguments poétiques (ici : dessins de conférence de Buenos Aires : « C’est toujours Paris ! », et démonstration – dessin et texte – de la « Ville Radieuse »).

Extrait de Le Corbusier et Pierre Jeanneret, Oeuvre complète, volume 3, 1934-1938

  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP
  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP
  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP
  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP
  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP
  • Pavillon du Jeune Homme, Bruxelles
    © FLC/ADAGP