Menu
Billeterie

Urbanisme

Corseaux, Suisse, 1923

  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP
Urbanisme, Corseaux
© FLC/ADAGP

Durant l’année 1928, la commune de Corseaux prévoit le tracé d’une nouvelle route « internationale ». Quelques années auparavant, Le Corbusier y a réalisé la célèbre « petite maison » pour ses parents. L’implantation de cette nouvelle route est prévue en remplacement du chemin Bergère, au pied de la maison familiale. Devant le préjudice occasionné, Le Corbusier réagit afin de préserver la tranquillité et la valeur de la « Villa Le Lac ».

Ainsi durant l’année 1929, après de nombreux courriers adressés à la commune pour obtenir gain de cause ou un dédommagement, il conçoit un tracé autre pour protéger le chemin Bergère. Plus généralement, il se penche sur les problèmes de circulation de Corseaux. Son intention est de moderniser et de sécuriser les axes principaux, d’optimiser les carrefours giratoires, mais surtout de préserver l’accès et le panorama de la villa. Toutefois durant l’automne 1930, l’implantation définitive est entérinée. Dans cette affaire, le ministère des Travaux Publics, consentira à prendre à sa charge l’élévation du mur (côté rue) réclamé par Le Corbusier.

  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP
  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP
  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP
  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP
  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP
  • Urbanisme, Corseaux
    © FLC/ADAGP