Menu
Billeterie
Le Corbusier

Le Corbusier

Biographie

1887-1906 : Une enfance Chaux-de-Fonnière

Grandissant au cœur d’une famille unie qui partage le goût du travail, de la culture (notamment musicale) et de la nature, le jeune Charles-Édouard Jeanneret est un bon élève. Sa passion pour le dessin l’oriente assez rapidement vers l’École d’Art où il se révèle. Ses qualités de graveurs sont louées mais c’est pourtant vers l’architecture que l’oriente son maître, l’artiste Charles L’Eplatennier.


6 octobre 1887 - Naissance de Charles Édouard-Jeanneret

  • Charles-Édouard et Albert Jeanneret

Charles Édouard-Jeanneret naît dans la ville horlogère de La Chaux-de-Fonds, en Suisse. Il est fils de Georges-Édouard Jeanneret, émailleur de montres, et de Marie-Charlotte Amélie Perret, pianiste et enseignante de musique. Cadet de la famille, son frère Albert a dix-huit mois de plus que lui. Le Corbusier passe son enfance dans une ville industrielle fortement marquée par le destin mondial des montres suisses.

1891

Charles-Édouard Jeanneret entre à l’école primaire (selon la méthode Froebel) de La Chaux-de-Fonds, chez Mademoiselle Colin.

1900

En avril Charles-Édouard Jeanneret est admis à l’École d’Art de La Chaux-de-Fonds, où enseigne Charles l’Eplattenier. Il y suit des cours de dessin et de gravure.

1904

Entrée au cours supérieur de décoration (annexe de l’École d’Art) dirigé par Charles l’Eplattenier.

Charles-Édouard réalise un lustre en fer forgé pour la salle à manger de la maison familiale. Il réalise la même année des pommeaux de cannes en argent pour son père.

 

1905

En juin, Charles L’Eplatennier oriente Charles-Édouard vers l’architecture.

C’est avec l’aide de René Chapallaz (collaborateur de L’Eplattenier) qu’il réalise son tout premier bâtiment, la Villa Fallet, en intégrant des éléments constructifs et décoratifs de la région, le « style sapin ».

1906

Avec son école, il obtient un diplôme d’honneur à l’Exposition internationale d’Art Décoratif de Milan, pour la réalisation de boitiers de montre.