Menu
Billeterie

Villa Shodhan

Ahmedabad, Inde, 1951-1954

« Ce plan rappelle les ressources de la Villa Savoye de 1929-30 à Poissy, mis à la mode tropicale ici et à la mode indienne, et au calendrier Le Corbusier d'après 1950 »
Le Corbusier, Œuvre Complète, volume 6, 1952-1957

La commande

La villa Shodhan est commandée à Le Corbusier en 1951 par Surottam Hutheesing, responsable de l’Association des filateurs Avant même de la construire, il vend les plans à un autre filateur.

Conçu au départ pour un célibataire qui aimait recevoir, le projet comprenait des terrasses et plateformes destinées à des orchestres et des petits salons reliés par une promenade architecturale. Le nouvel acquéreur, Shyamubhai Shodhan, décide d’en faire une maison familiale comprenant trois appartements indépendants.

La villa Shodhan est située à Ahmedabad, capitale de l’État du Gujerat et fleuron de l’industrie textile indienne, caractérisée par des périodes de fortes chaleurs et de mousson.

La villa s’inspire des formes de l’architecture vernaculaire tout en appliquant le vocabulaire puriste que Le Corbusier a développé dans les années 1920. L’architecte la définit comme une version contemporaine des années 1950, tropicalisée et indienne, de la villa Savoye. La villa Shodhan garde cependant un caractère brutaliste par l’usage généralisé d’un béton brut.

Villa Shodhan © FLC / ADAGP / Olivier Martin-Gambier
Villa Shodhan © FLC / ADAGP / Olivier Martin-Gambier

Le projet

Totalement ouvert sur l’extérieur, le bâtiment est une application de la structure dom-ino, du plan et des façades libres. Constitué d’un rez-de-chaussée et de trois étages, il se caractérise par des structures et parois en béton brut, un toit plat parasol et d’imposants brise-soleil sur les façades. La circulation verticale est assurée par des escaliers et une rampe desservant les étages qui participe à la promenade architecturale.

Le rez-de-chaussée abrite un hall d’entrée à double hauteur ainsi qu’une mezzanine. Le deuxième étage accueille des chambres et une terrasse ouverte tandis que le troisième se compose d’espaces de vie.

La structure en béton brut est complétée par des pans de couleurs jaunes et verts.  Au sol, Le Corbusier applique un dallage de pierres noires de Madras dont le calepinage est rythmé par les dimensions du Modulor et que l’architecte appelle le dallage optime.

Villa Shodhan © FLC / ADAGP / Olivier Martin-Gambier
Villa Shodhan © FLC / ADAGP / Olivier Martin-Gambier

Le devenir de la villa

La famille Shodhan demeure propriétaire de la Villa, qui l’entretient. Des modifications ont été apportées sous le contrôle de Balkrishna Doshi.

  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Asti
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Editec
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Christian Staub
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Christian Staub
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Arvind J. Talati 1958
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Christian Staub
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Arvind J. Talati 1958
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Arvind J. Talati 1958
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Asti
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Editec
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Christian Staub
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Christian Staub
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Arvind J. Talati 1958
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Christian Staub
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Arvind J. Talati 1958
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    © FLC/ADAGP
  • Villa Shodhan, Ahmedabad
    Photo : Arvind J. Talati 1958
    © FLC/ADAGP